Responsive menu
  • 20-05-2018 | David Goffin est prêt pour Roland Garros : Dans le troisième set de son quart de finale à Rome contre Alexander Zverev, on a vraiment cru que David Goffin finirait par renverser le géant allemand surdoué, tenant du titre, vainqueur de deux tournois consécutifs, Munich puis Madrid, et futur finaliste face à Rafael Nadal. Il n'en a malheureusement rien été, mais il n'a pas manqué grand-chose au Liégeois, ce qui accroit sa confiance à la veille de Roland Garros qui commence dimanche prochain, 27 mai. 
  • 11-05-2018 | Steve Darcis donne rendez-vous en 2019 : Steve Darcis s'y connaît en contretemps physiques, ils ont martyrisé une carrière exemplaire. Le dernier en date, une fissure d'un tendon au niveau du coude qu'il traîne depuis juin dernier et qui le prive de compétition depuis la finale de la Coupe Davis à Lille jouée avec les moyens du bord, sera celui qui l'aura obligé à ronger son frein le plus longtemps. Le jour de l'Ascension, dans les accueillantes installations du Bercuit, le Liégeois a en effet annoncé qu'on ne le reverrait pas sur le circuit avant début 2019, soit à peine deux mois et demi avant son 35e anniversaire. Roger Federer ne gagne-t-il pas encore des Grands Chelems à 36 ans.
  • 03-05-2018 | En exclusivité, l'interview du coach de Goffin : Thierry Van Cleemput : "David revient très près de son meilleur niveau"
  • 28-04-2018 | David Goffin, roi de la "remontada" à Barcelone, retrouve Rafael Nadal en demi-finale : Grigor Dimitrov l'en a privé de haute lutte en quart de finale à Monte Carlo, ce n'était que partie remise. Une semaine plus tard, David Goffin aura droit à sa demi-finale sur terre battue contre Nadal, et ce sera chez Rafa, à Barcelone, sur le court central qui porte le nom du Majorquin. Ce dernier se présente plus que jamais comme le "roi de la surface" puisqu'il y reste sur une série de 42 sets remportés d'affilée (!), soit 17 victoires. Martin Klizan, issu des qualifications (il est retombé 140e mondial) et qui avait éliminé Novak Djokovic plus tôt dans le tournoi, a néanmoins cru qu'il serait le premier depuis Dominic Thiem (à Rome au mois de mai 2017) non pas à faire tomber Rafa comme l'Autrichien à l'époque mais au moins à lui prendre une manche. En quart de finale, hier vendredi, après un premier set où il n'avait pas eu droit au chapitre, balayé 6-0, le Slovaque a gagné en agressivité et servi à 5-4 pour égaliser à une manche partout s'octroyant trois balles de set, mais Nadal reste Nadal, il a chaque fois répondu présent avant de conclure 7-5.
  • 22-04-2018 | Fed Cup, Italie-Belgique 0-4 : Elise Mertens sur tous les fronts : Après le 0-2 en faveur de l'équipe belge face à l'Italie à l'issue de la première journée, il n'y avait plus guère de suspense quant au verdict de cette rencontre de play off disputée sur la terre battue de Gênes. Comme on le pensait, Elise Mertens a mis le point final au débat lors du troisième match, dimanche midi, dominant Sara Errani. La Belgique, finalement victorieuse 0-4, reste parmi les huit meilleures nations au monde. Chez les femmes comme chez les hommes, une performance.
  • 22-04-2018 | Fed Cup, Italie-Belgique 0-2 : "Le score qu'on voulait" :

    L'équipe belge n'avait pas vraiment droit à l'erreur sur la terre battue de Gênes, et les joueuses d'Ivo Van Aken ont répondu à l'attente, ou du moins elles ont fait le boulot. Ce dimanche midi face à l'étrange Sara Errani, Elise Mertens peut déjà clore le débat et assurer la place de notre pays dans le groupe mondial. Mertens comme Alison Van Uytvanck auraient sans doute pu encore se faciliter plus la tâche et s'éviter quelques difficultés en seconde partie de match, mais elles ont su assurer l'essentiel et terminer la première journée de cette rencontre de play off, donnant accès au groupe mondial, sur le score idéal, 0-2, "celui qu'on voulait" résumait Alison.
  • 20-04-2018 | Fed Cup : les Belges doivent se sortir du piège italien : Sur le papier, le capitaine belge Ivo Van Aken, qui officie en intérimaire après le remplacement de Dominique Monami et en attendant que la fédération lui trouve un(e) successeur, est le premier à en convenir : "Nous devons oser dire que notre équipe est plus forte que l'Italie." Reste à le démontrer sur la terre battue de Gênes ce week-end, où la Belgique joue sa place dans le groupe mondial de Fed Cup lors des play offs, face à l'Italie qui - déjà sur son sol - avait tout de même éliminé l'Espagne de Carla Suarez Navarro en février. Cela ressemble donc un peu à un piège face à des joueuses qui évoluent chez elles, sur "leur" brique pilée, et peuvent aborder la partie en outsider, autrement dit la pression pèse sur les épaules des Belges, elles ne peuvent pas perdre, on vivrait mal une élimination.
Voir toutes les news
lob.png

Petites annonces/offres d'emploi

Dans le cadre de l’expansion de son école de tennis, Aspria Royal La Rasante recherche un(e) moniteur(trice) niveau 1 ou 2 pour un plein temps.

Rôle principal : Encadrement de l'initiation et le perfectionnement des jeunes et des adultes du club. Présence régulière et intégration dans la vie du club requises.

Compétences : disposer de capacités d'intégration rapide dans une équipe, autonomie de fonctionnement, aimer l'enseignement pour tous les niveaux de jeu, montrer un bon sens de l'organisation et des contacts.   La connaissance de l’Anglais et de l’Espagnol est un plus

Début : le 1er juillet 2018 ou à convenir.

Renseignements : http://www.aspria.com/fr/clubs/aspria-brussels-royal-la-rasante/ et lmertens@royallarasante.be

CV et lettre de motivation à envoyer au plus tard pour le 10 juin 2018 à Laurent Mertens -  lmertens@royallarasante.be