Responsive menu

Statuts sportifs 

Sur proposition de la Direction sportive de l'AFT et sur base d'avis remis par la "Commission 14", le Ministre des sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles accorde trois types de statuts :

  • L'espoir sportif (Aspirant ou International)
  • Le sportif de haut niveau
  • Le partenaire d'entraînement

Vade Mecum des statuts
 

Philosophie et utilité du statut d'espoir sportif aspirant


Comme renseigné sur la plateforme de l'Adeps http://sport-adeps.be/index.php?id=5923, les statuts d'ESA ont une utilité bien précise et déterminée uniquement vers le haut niveau international.

En effet, les statuts peuvent être octroyés aux sportifs dont le niveau de performance ou de pratique et l'ensemble des paramètres permettant d'évaluer leur potentiel et leur capacité de progression autorisent la fédération à cerner la très forte probabilité d'une carrière sportive au plus haut niveau international.

Avantages

 

Les sportifs bénéficiant d'un statut peuvent avoir accès à une série d'avantages :

  • Des aménagements scolaires 
  • Des aides à la performance sportive 
  • Des accès aux centres permanents de mise en condition physique 
  • Des accès à certains types de subventions (octroyées aux fédérations) 
  • Des aides individuelles et financières (Be Gold ou plan programme)


Introduction d'une demande de statut

 
Pour pouvoir introduire un dossier de demande de statut auprès de la Direction sportive de l'AFT, le joueur doit avoir au minimum le classement qui correspond à son âge (voir document officiel de la Commission 14 : la colonne de gauche concerne les joueurs, celle de droite les joueuses). 

Le joueur ou la joueuse qui répond aux critères pour prétendre à un des statuts doit contacter le secrétariat du Centre de Formation AFT (brigitte.lust@aftnet.be ou 065/32.96.12). Il lui sera alors demandé de remplir et de renvoyer un dossier qui sera examiné par la Direction sportive. 

Ensuite, la Direction sportive émettra un avis argumenté en tenant compte des paramètres suivants :
 
  • Classement ou ranking ;
  • Structure d'entraînement et cellule d'encadrement ;
  • Pertinence de l'activité et de la performance sur les différents circuits de compétition ;
  • Résultats des différents tests à la performance ;
  • Potentiel d'évolution tecthnico-tactique, physique et mental ;
  • Scolarité (projet de vie) ;
​...


En tant qu’intermédiaire, la Direction sportive sera attentive également au suivi du CEL des années précédentes (si le joueur ou la joueuse bénéficiait déjà d'un statut) et à l'encadrement du joueur ou de la joueuse. Pour ce dernier paramètre, chaque niveau de qualification des formations ADEPS-AFT certifie des compétences et un profil de fonction spécifique :

  • Un moniteur diplômé niveau 1 ou initiateur a acquis et fait certifier pendant la formation des compétences pour initier un joueur débutant et mettre en place les bases tactico-techniques, pas plus.
  • Un moniteur diplômé niveau 2 ou éducateur a acquis et fait certifier pendant la formation des compétences pour s’occuper de la formation tactico-technique complète d’un joueur de compétition.
  • Un moniteur diplômé niveau 3 ou entraîneur a acquis et fait certifier pendant la formation des compétences pour encadrer un joueur ayant terminé sa formation tactico-technique et évolue sur le circuit professionnel.

Un espoir doit être encadré par un moniteur dont les compétences sont en adéquation avec son niveau et son potentiel, c’est-à-dire au minimum niveau 2 ou Educateur.

La demande de statut sera ensuite analysée par la Commission 14 et présentée au Ministre.

La règlementation


Un arrêté du gouvernement de la communauté française du 11 mars 2010 fixe la procédure d'introduction et d'examen des demandes, procédure de retrait de la reconnaissance. 

L'article 14 du décret du 8 décembre 2006 régit la composition de la Commission 14.

Retrouvez tous les renseignements sur le site Adeps en cliquant ici