Responsive menu

Nouvelle sortie des classements: mardi 17 novembre 2020

Bonjour à toutes et tous,

Suite à de nombreuses réclamations signalant des incohérences au niveau des points indiqués sur notre site Internet, nous avons effectué une analyse approfondie du paramétrage général du calcul de classements.

Cela a eu pour conséquences que certains joueurs n’ont pas obtenu le classement qu’ils devaient avoir. Dès que nous modifions un classement, le principe de calcul en « pyramide » entraine une réactivité importante pour toute la population tennis.

Sur base de ce constat, la Fédération Belge de tennis a décidé d’effectuer un nouveau calcul de classement pour tous les joueurs et joueuses. Tout est à présent rentré dans l’ordre, c’est pourquoi nous vous demandons de consulter à nouveau votre classement à partir de ce mardi 17 novembre.

Nous regrettons évidemment ces changements effectués après la première publication des classements mais il nous semblait indispensable que chacun dispose d’un classement « juste » en fonction des règles en vigueur *.

Par ce nouveau calcul, nous répondons automatiquement à une grande partie des réclamations reçues après la publication du premier calcul de classements. Nous ne tiendrons plus compte des réclamations reçues et ouvrons une nouvelle période de réclamations jusqu’au mardi 24 novembre inclus. 

ATTENTION

Seules les réclamations suivantes seront analysées :

 
  • Résultat manquant sur la fiche du joueur.
  • Descente de classement sans avoir joué min 2 matches en 2020.
  • Classement de double inférieur à celui de simple.

Si vous pensez qu’une réclamation peut être effectuée sur base des éléments ci-dessus, vous pouvez l’introduire UNIQUEMENT PAR MAIL à l’adresse : info@aftnet.be

Rappel règles de calcul


Toutes les réclamations seront traitées et une réponse précise sera apportée. 

Cependant, avant de nous transmettre une réclamation liée à votre classement, il est indispensable de prendre connaissance des règles de calcul et de la philosophie générale de celles-ci. 

Une grande partie des réclamations provient d’une méconnaissance de la philosophie générale du calcul et de son système. Nous en sommes peut-être en partie responsables et allons de notre côté en améliorer la communication et le suivi.

En attendant, nous nous permettons de rappeler ci-dessous les grands principes :
 
  • Depuis la réforme du calcul de classement, le principe d’obtenir x points pour être certain de monter n’existe plus.

Dorénavant et depuis 2 ans, chaque catégorie distribue des points via une grille qui peut être pondérée selon le nombre d’inscrits.

Ensuite, le résultat total est également pondéré en reprenant les x meilleurs résultats.
Chacun obtient ensuite un score final et les scores des joueurs sont comparés entre eux pour que, du plus élevé au plus bas, chaque joueur soit placé dans la pyramide des classements.
Cette pyramide comprend un nombre (%) prédéfini par échelon.
 
  • A côté du classement, une explication indique parfois que vous auriez pu être classé X mais qu’il n’y a plus de place à l’échelon supérieur. Cela signifie simplement, comme indiqué plus haut, que quelqu’un, ayant peut-être obtenu moins de points que vous, ne pouvait pas descendre de plus d’un classement et a donc repris une place à l’échelon supérieur.
 
  • Le classement est établi en fonction des points obtenus et du placement des joueurs dans la pyramide.  Il n’est donc pas établi en fonction du ratio « victoires/défaites » ou du nombre de tournois gagnés. Le classement de l’adversaire rapporte des points de bonus qu’on ajoute au stade atteint dans le tournoi.
 
  • Seuls les points comptent, c’est du concret.

Le calcul d’un classement c’est l’évaluation exacte de vos prestations uniquement dans des compétitions officielles.

Par exemple, le fait qu’un joueur gagne contre des joueurs mieux classés à l’entrainement n’est pas pris en considération, l’estimation du niveau par l’entraineur non plus, cela est totalement subjectif, un classement ne peut en dépendre.
 
  • Pour ceux qui sont à la limite d’un classement supérieur, aucune exception n’est possible, mais les règlements 2021 prévoient un accès facilité vers la catégorie supérieure.
 
  • Il n’existe plus aucune limitation de montée selon l’âge. Cette règle avait été mise en place il y a un an mais directement rectifiée car, bien qu’elle était prévue pour protéger les joueurs, était discriminatoire.
 
  • Au niveau du classement de double, il est différent de celui du simple et possède son propre règlement.
Il est donc tout à fait possible de descendre en simple et pas en double.
Un tout nouveau règlement verra le jour en 2022.
 
  • Les assimilations sont uniquement possibles pour un joueur étranger qui n’a jamais joué en Belgique ou bien qui n’a pas joué l’année précédente en Belgique (sous certaines conditions). En cas de problème de santé ou physique grave, une assimilation est également possible sur présentation d’un dossier médical complet.
 
  • On ne change pas un classement car il ne convient pas à certains joueurs, que ça soit en raison des conséquences pour leur équipe d’interclubs, pour l’accès à telle ou telle catégorie ou encore pour l’obtention d’un statut d’espoir sportif ou d’une sélection dans une université américaine.

Un joueur reçoit son classement uniquement sur base du calcul prévu par le règlement et ses aménagements indispensables.


*Les règles en vigueur sont celles reprises dans les dossiers « jeunes » et « adultes » que vous trouverez sur notre site : www.aftnet.be mais avec les aménagements apportés en raison de cette année perturbée par la crise sanitaire et plus particulièrement par l’annulation des interclubs Ethias.

Voici les aménagements :
  • Prise en compte des résultats de l’année 2019 et 2020.
  • Adaptation des grilles de points des catégories 2019 qui ont vu les fourchettes de classements modifiées en 2020.
  • Application de 15% supplémentaires aux grilles des catégories Messieurs 1 et Dames 1, en raison de la présence tout au long de l’année des joueurs et joueuses pros dans les tournois belges.

BONNE SAISON 2021 A TOUTES ET TOUS.