Responsive menu

Questions fréquemment posées

Pourquoi une telle réforme? 

Au fil des années, que ce soit au niveau des jeunes ou des adultes, le système de calcul de classements et d’accès aux compétitions ne correspondait plus à l’attente des joueurs.  

Chez les adultes, les catégories et l’accès à ces catégories étaient différents dans toutes les régions du pays. Ceci entrainait non seulement des différences de niveau entre les régions mais aussi une incompréhension pour les joueurs qui désiraient participer à des compétitions dans plusieurs régions du pays. 

Chez les jeunes, l’accès aux compétitions et la répartition des classements à travers chaque catégorie d’âge n’étaient plus en adéquation avec la philosophie positive globale que l’AFT désire promouvoir.

Un nouveau système de calcul de classement et d’accès aux catégories a été élaboré avec plusieurs objectifs :
 
  • Le classement d’un joueur doit correspondre à son niveau de jeu, peu importe la région à laquelle il est attaché.
  • Le classement doit être évolutif. Plusieurs calculs doivent être effectués chaque année pour booster l’évolution de chaque joueur.
  • Le classement doit répondre à une philosophie positive incitant les joueurs à participer aux compétitions sans retenue.
  • Toutes les catégories et accès aux catégories « simples » (passeports, passerelles) doivent être identiques partout en Belgique.
  • Chaque jeune débutant doit avoir la possibilité de s’inscrire à une compétition adaptée à son niveau et lui permettant de jouer plusieurs rencontres, peu importe ses résultats.
  • Les meilleurs joueurs de chaque catégorie « jeunes » ou « adultes » doivent toujours avoir la possibilité d’évoluer dans les catégories supérieures afin de favoriser leur développement tennistique.

L’ancien calcul de classements provoquait toute une série de problèmes. Ces problèmes avaient une répercussion directe sur la participation aux tournois et aux interclubs. Les catégories et divisions les plus basses étaient bien fournies mais les joueurs les mieux classés ne s’inscrivaient plus dans les catégories supérieures par crainte de « perdre » des points et de réaliser des contre-performances.

Afin de résoudre tous ces problèmes, toute une série de paramètres ont été adaptés par rapport à cet ancien système.