Responsive menu

Paris sportifs

Matchfixing: un danger pour le sport et pour soi-même !

QU’EST-CE QUI EST INTERDIT ?

La législation belge dit: “Il est interdit à quiconque de participer à tout jeu de hasard si l'intéressé peut avoir une influence directe sur son résultat.” (Loi sur les jeux de hasard datée du 7 mai 1999, Art. 4§3). Vous ne pouvez donc pas parier sur les matches auxquels vous prenez part! Ces infractions sont punies d’une peine de prison de 6 mois à 5 ans et d’une amende allant jusqu’à €100,000. 

La TIU, la Tennis Integrity Unit, une initiative conjointe de l’ATP, de la WTA, de l’ITF et des tournois du Grand Chelem, va clairement plus loin et dit dans son code anti-corruption que:

•    Pour tous les joueurs ATP, WTA, ITF et Grand Chelems, personnes de l’entourage (coach, kiné, manager, membre de la famille, invité, partenaire d’affaires, …), et le staff des tournois (direction du tournoi, officiels, personnel, volontaires, contractants, … et même les personnes accréditées) … 
•    Sur tous les matches de tennis professionnels ou toute autre compétition de tennis reconnue par l’ATP, la WTA, l’ITF ou les Grand Chelems… 

Il est interdit de: 
1.    Parier de l’argent directement ou indirectement ou d’essayer de parier sur le résultat ou tout autre aspect des matches de tennis. 
2.    Falsifier ou d’essayer de falsifier le résultat ou tout autre aspect des matches. 
3.    Inciter directement ou indirectement un joueur pour qu’il ne donne pas le meilleur de lui-même lors de ses matches ou recevoir, essayer d’obtenir, donner ou proposer de l’argent, un avantage ou une contre-prestation.
4.    Recevoir, essayer d’obtenir, donner ou proposer de l’argent, un avantage ou une contre-prestation, directement ou indirectement, en fournissant des informations privilégiées (connaissance anticipée).
5.    Donner ou proposer de l’argent, un avantage ou une contre-prestation, directement ou indirectement, à n’importe quel collaborateur d’un tournoi, en échange d’une information ou de tout avantage lié au tournoi.
6.    D’accepter ou d’essayer d’obtenir de l’argent, un avantage ou une contre-prestation, directement ou indirectement, en arrangeant une accréditation sur les tournois cités en vue de commettre (ou de faciliter) des faits punissables liés à ce code anti-corruption.
7.    D’inciter directement ou indirectement d’autres personnes à parier sur ces matches de tennis ou le faciliter (par exemple, collaborer avec ou faire la publicité d’une société de paris active dans le tennis). 
8.    De travailler pour une société active dans les paris dans le monde du tennis ou d’y être lié d’une autre manière. 

En outre, il est obligatoire pour tous les joueurs ATP, WTA, ITF ou de Grands Chelems d’informer la TIU le plus rapidement possible de toute connaissance ou suspicion de délit dans ce domaine. 

Toutes les personnes de l’entourage, ainsi que le staff des tournois sont dans l’obligation d’informer la TIU le plus rapidement possible de toute connaissance ou suspicion de délit dans ce domaine.

S’abstenir de rapporter ou ne pas vouloir collaborer à une enquête dans ce domaine équivaut à un fait punissable vis-à-vis de ce code anti-corruption. 

Pour le texte exact en anglais du code complet anti-corruption de la TIU (seul ce code fait force de loi ! – notre traduction ne vaut que comme note de sensibilisation), nous en référons à www.tennisintegrityunit.com. Les sanctions de la TIU vont jusqu’à la suspension à vie et/ou une amende allant jusqu’à $250.000, plus l’argent gagné sur des paris ou de la corruption. 

LE TENNIS, UNE CIBLE REELLE 

Les instances nationales et internationales suivent les modes de paris de tous les sports et le tennis est le sport le plus touché : cf le graphique ci-dessous des modes de paris détectés sur la scène internationale au 3ème trimestre 2016.



La menace du matchfixing dans le tennis est donc bien réelle. 
Si vous analysez le tableau ci-dessous, les ‘Match Alerts’ semblent se manifester principalement au niveau des Challengers et des Futures.



Quelques faits récents en rapport au matchfixing dans le tennis:

•    Mai 2016: selon une étude journalistique hollandaise, 50% des joueurs internationaux hollandais admettent avoir été approchés par des matchfixers. 
•    Septembre 2016 : suspension de 7 mois + amende de $10.000 pour le 164ème joueur à l’ATP âgé de 24 ans.
•    Septembre 2016 : 4 officiels ont été suspendus à vie pour avoir mis de faux scores.
•    Octobre 2016 : suspension à vie + amende de $2.600 pour le 1.857ème joueur à l’ATP âgé de 21 ans.
•    Octobre 2016 : suspension de 6 mois + amende de $5.000 pour le 1.064ème joueur à l’ATP âgé de 31 ans.
•    Décembre 2016 : “ Matches truqués dans le tennis professionnel: un vaste réseau démantelé en Belgique ! “, Het Nieuwsblad, La Dernière Heure

Mais aussi: “Sur les médias sociaux, je reçois souvent des insultes de parieurs frustrés”, déclare Kirsten Flipkens. 

UN DANGER POUR LE SPORT ET POUR VOUS !

Dites non au matchfixing, car cela semble peut-être de l’argent facilement gagné, mais les suspensions et les amendes ne sont pas tendres et cela peut signifier la fin de votre carrière et de votre image positive auprès de votre entourage ! 
Dites non au matchfixing, car il y a un lien sérieux entre le monde des paris et le monde criminel (blanchiment d’argent sale). Vous risquez d’être pris dans leurs filets, ce qui pourrait engendrer un danger pour vous et votre famille. 
Dites non au matchfixing, car quelle valeur aurait encore le tennis dans notre société d’ici quelques années si le but n’est plus d’être le meilleur tennisman ! 
Vous n’êtes pas convaincu ? Surfez sur www.tennisintegrityunit.com/player-resources.

HOTLINE
Voulez-vous parler en tout anonymat de cette problématique ou avez-vous quelque chose à communiquer, appelez le 0479/471 258.